Emmanuel Macron, pénurie de masques & courbe du coronavirus

Le discours d’Emmanuel Macron sur la pénurie de masques et la courbe du coronavirus qui s’accélère.

Le président Emmanuel Macron a prononcé un discours à l’heure du déjeuner aujourd’hui après s’être rendu dans une usine de production de masques à Angers.

Il a déclaré qu’un milliard de masques ont déjà été commandés mais au vu de l’évolution des courbes du coronavirus, que la France doit produire plus de masques à eux seuls pour réduire leur dépendance vis-à-vis des autres pays dans ce contexte international tendu.

Emmanuel Macron a dit : « Le monde que vous avez connu a changé, il peut y avoir une tension sans précédent sur les marchés mondiaux.

« Un effort extraordinaire a été fait au cours des dernières semaines qui nous a notamment permis d’augmenter la main d’œuvre ici de 50%, de faire fonctionner l’usine 7 jours sur 7, et la création a doublé.

« Avant la crise, nous fabriquions 3,5 millions de masques, en avril nous sommes à 10 millions ».

Il a ajouté qu’à la fin du mois d’avril, la France sera en mesure de produire 15 millions de masques par semaine.

Le président Macron a déclaré : « Pour toutes les professions qui ne sont pas couvertes, il est extrêmement difficile de garantir les masques que aujourd’hui on réservait aux soignants et aux professionnel de santé. Mais nous pourrions avoir différents types de masques pour fournir les masques avec les normes adaptées à chacune de ces professions ».

Le gouvernement accorde 4 milliards d’euros au financement du service national de santé pour financer les respirateurs, les médicaments et les masques.

M. Macron a ajouté que les gens doivent se préparer à votre lendemain de crise et chaque français devra faire preuve de sacrifice pour aider notre nation à surmonter la crise économique, et  » saluent ceux qui sont en première ligne, les gardiens et ceux qui sont en arrière série qui font fonctionner la France « .

Il a dit : « Le monde de demain ne sera plus jamais comme le jour précédent cette crise sanitaire due au Covid-19. Nous devrons reconstruire notre souveraineté nationale et européenne. Souveraineté et solidarité. C’est vraiment à ce pays uni auquel je crois vraiment ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défilement vers le haut