3 actualités bouillantes qui bousculent l'Elysée

3 actualités bouillantes qui bousculent l’Elysée

Touché de plein fouet pendant plusieurs mois lors de la crise des gilets jaunes, le président français n’en est pas moins apaisé malgré la baisse notable du mouvement qui a bouleversé un pan entier de l’économie. Voici les sujets récents qui viennent à nouveau pimenter le pouvoir de l’exécutif.

Un conflit au Mali qui s’enlise

Après l’accident d’hélicoptère qui a couté la vie à 13 militaires français, Emmanuel Macron est une nouvelle fois au pied du mur avec la question que tout le monde a au bout de ses lèvres : « Les troupes françaises doivent-elles être rapatriées en France ? ».

Le président Macron a déclaré qu’il envisagerait toutes les options. Surtout, il a clairement indiqué qu’il souhaitait le soutien d’autres pays. Les appels répétés de Macron à une politique de sécurité européenne plus robuste pourraient en effet fatiguer ses voisins. Car les soldats français au Sahel ne se battent pas seulement pour la sécurité locale, ils se battent aussi pour la sécurité de l’Europe.

Quant à lui, le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, a souligné que les soldats sont morts non seulement pour la France, mais aussi pour le Mali, la région du Sahel et pour la liberté de tout un peuple.

Le conflit récent avec la Turquie

C’est lors d’une conférence de presse pendant le 27ième sommet de l’Otan qui s’est déroulée à Londres les 3 et 4 Décembre 2019 que le président français Emmanuel Macron a déclaré qu’aucun  » consensus  » n’a pu être atteint avec la Turquie sur la définition du terrorisme, dans un conflit en cours avec Ankara sur les milices kurdes. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a en effet littéralement menacé de bloquer un plan de l’Organisation visant à renforcer les défenses militaires des pays baltes et de la Pologne contre une éventuelle attaque du voisin Russe, à moins que l’alliance militaire ne reconnaisse les unités de protection du peuple kurde syrien comme terroristes.

La réforme des régimes de retraite

Nous ne sommes pas tous égaux face aux nombreux régimes de retraite qui composent notre société. Le gouvernement l’a bien compris et souhaite y mettre fin via une réforme d’ampleur qui n’a pas fini de mettre le feu aux poudres. « 42 régimes spéciaux » mais un seul mouvement uni d’un peuple en colère qui s’est exprimé dans la rue le 5 décembre 2019. Retour sur les incidents dans la capitale…

Pas moins d’un million de manifestants sur l’ensemble du territoire et plusieurs dizaines de milliers de personnes à Paris avec un mouvement qui a dégénéré en fin d’après-midi sur les grands-boulevards. Un peu moins d’une centaine d’arrestation, notamment les membres des « Black Blocs », venus nombreux et particulièrement déterminés.

Au final, les membres des forces de l’ordre ont noté relativement peu de dégradations matérielles. Il faut dire qu’un important dispositif policier avait été déployé. D’après les organisations syndicales, le mouvement est parti pour durer afin de faire fléchir le gouvernement.

En résumé, une fin d’année qui s’annonce mouvementée et pleine de rebondissements. Nous suivrons de près l’actualité des semaines à venir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *